x
*TAEG fixe : 4.63% Mensualités de 87.32€ Montant total dû : 2 095.68
Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager. Exemple pour un crédit accessoire à une vente de 2 000€ sur 24 Mois. Offre de crédit accessoire à une vente de 1 000€ à 75 000€ sur une durée de 60 à 180 mois pour un achat de 1 000€ à 75 000€ au Taux Annuel Effectif Global fixe de 4.63%. Valable du 23/05/2022 au 15/07/2022. Exemple : pour un achat et un crédit accessoire à une vente de 2 000€ sur 24 mois au TAEG fixe de 4.63% (taux débiteur fixe 4.53%), vous remboursez 24 mensualités de 87.32€ hors assurance facultative, Intérêts : 95.68€, montant total dû (par l’emprunteur) 2 095.68€. Le coût mensuel de l’assurance facultative (Décès, Perte totale et Irréversible d’Autonomie et Incapacité Temporaire totale de Travail) souscrite auprès de Cardif Assurance Vie et Cardif Assurances Risques Divers, est de 3.57€ et s’ajoute au montant de la mensualité de l’exemple ci-dessus. Le coût total de cette assurance facultative est de 85.68€ pour 2 000€ empruntés. Le taux annuel effectif de cette assurance est de 4.19%. Sous réserve d’étude et d'acceptation du dossier par BNP Paribas Personal Finance. Cetelem est une marque de BNP Paribas Personal Finance, 1 boulevard Haussmann 75009 Paris, Société Anonyme au capital de 546.601.552 €, 542 097 902 RCS Paris. N° ORIAS : 07 023 128 (www.orias.fr). Vous disposez d’un droit de rétractation. Publicité diffusée par le siège ISOLATION by TRYBA, RCS Paris 393 402 en qualité d'intermédiaire en opérations de banques immatriculé dans la catégorie mandataire non exclusif de BNP Paribas Personal Finance. Cet intermédiaire apporte son concours à la réalisation d'opérations de crédit sans agir en qualité de prêteur.
femme heureuse qui respire un air sain et ventilé

Qu’est-ce qu'une VMC ?

L’installation d’une VMC a pour objectif d’accélérer le renouvellement de l’air au sein de votre maison. Elle est surtout recommandée dans les pièces ayant un taux d’humidité élevé (toilettes, salle de bains, cuisines, caves etc.). En effet, la ventilation et l’aération d’une maison sont des éléments absolument primordiaux pour la bonne santé de ses occupants. Elles vous permettent également de réduire l’humidité dans votre logement. La mise en place d’une VMC (ou système de ventilation mécanique contrôlée) permet d’améliorer grandement l’aération quotidienne de votre logement.

L’installation d’une VMC de qualité avec des entrées d’air hygroréglables présente de nombreux avantages. Chaque bouche possède un détecteur qui réagit en fonction du taux d’humidité, et le système de ventilation ne se déclenche que quand cela est nécessaire. Cela permet donc d’optimiser le renouvellement de l’air sain et de faire des économies sur vos factures énergétiques.

L’installation de votre ventilation se fait en 4 étapes:

  1. Emplacement des bouches de la VMC
  2. Installation de l’échangeur
  3. Assemblage des gaines de ventilation
  4. Raccordement électrique

Dans le cadre de la rénovation thermique d’un logement, différents types de systèmes VMC peuvent être installés. Chaque cas fera l’objet d’une étude personnalisée par nos techniciens-conseils ISOLATION by TRYBA. En plus, dans le cadre de la mise en place du label ECOREHA pour votre projet, une analyse de l’air intérieur de votre logement vous est offerte. Demandez un devis, un expert proche de chez vous vous recontactera rapidement.

Les étapes de votre projet

Spécialiste de la rénovation thermique de l'habitat, ISOLATION by TRYBA
vous propose de nombreuses solutions pour améliorer l'isolation thermique
de votre maison.

1er contact téléphonique
Comprendre vos besoins
1er RDV à domicile
Analyse thermique Détermination des besoins Conseil sur les aides
Préparation du projet
Etude détaillée Chiffrage Calcul des gains énergétiques Aides, primes
Présentation du projet
Signature de le commande
RDV sur chantier avec le technicien
Finalisation technique
Planification d’intervention
Commandes fournitures Autorisations
Début des travaux
Suivi et contrôle de chantier
Fin de chantier
Réception Avis client

Nos réalisations

Ils témoignent

Nos certificats & labels

Besoin d’aide pour votre projet ?

Besoin d’un devis personnalisé ou de l’avis d’un expert ? Contactez-nous !


Installation d’une VMC : quelles sont les étapes ?

La VMC, pour Ventilation Mécanique Contrôlée, est un dispositif qui permet la ventilation et l’aération d’une pièce. L’installation VMC a pour objectif d’évacuer l’air vicié des pièces pour y faire pénétrer l’air frais issu de l’extérieur. C’est un dispositif primordial pour la santé des occupants.

Installer une VMC dans sa maison se fait en plusieurs étapes : emplacement des bouches de la VMC, installation de l’échangeur, assemblage des gaines de ventilation et enfin raccordement électrique.

La VMC n’est pas un gadget : de nombreuses études ont montré que l’air intérieur d’une habitation est cinq fois plus pollué que l’air extérieur. Une VMC performante et des bonnes pratiques sont les seuls moyens de garantir aux occupants un quotidien sûre et agréable.

Bien que recommandée principalement pour les pièces ayant un taux d’humidité élevé (toilettes, salle de bains, cuisines, caves etc.), la VMC est utile dans toutes les pièces pour garantir une homogénéisation d’un air pur.

La VMC est fortement liée à l’isolation de l’habitation. Elle est nécessaire pour assurer des hautes performances thermiques grâce à son action sur la bonne circulation des flux d’air. Le renouvellement de l’air permet en effet à l’isolation de donner sa pleine mesure.

La VMC peut être de différents types : ventilation à simple flux ou à double flux,… et elle doit impérativement être adaptée aux spécificités de chaque habitation. La VMC peut disposer d’entrées d’air hygroréglables, avec des détecteurs intelligents qui adaptent le système de ventilation en fonction du taux d’humidité ponctuel.

Installation d’une VMC : prix et financement

Le prix d’installation de VMC est variable en fonction de la qualité de l’artisan sélectionné, du type de VMC à installer ainsi que du type de chantier (neuf ou rénovation). Une VMC simple flux coûte en moyenne entre 300 et 900€ (installation comprise) pour une maison neuve (le double en rénovation). Le coût d’une VMC double flux tourne quant à elle plutôt entre 1 500 et 4 000€ selon les modèles.

L’installation d’une VMC donne droit à plusieurs aides et subventions : les aides financières de l’ANAH, l’éco prêt à taux zéro (éco-PTZ), les certificats d’énergie (CEE) des fournisseurs d’énergie ou encore la TVA à taux réduit.

Pourquoi installer une VMC ?

Installer une VMC permet à une habitation (maison, appartement, …) de respirer efficacement. La VMC assure un air le plus sain possible au sein d’un logement en renouvelant régulièrement celui-ci. Le confort thermique de la maison au quotidien est ainsi particulièrement amélioré car les sensations d’humidité et les odeurs disparaissent complètement.

L’installation d’une VMC par une entreprise agit efficacement contre l’humidité dans votre maison. Une VMC protège les pièces les plus susceptibles d’être touchées par l’humidité, comme la salle de bains ou la cuisine. La ventilation mécanique contrôlée prévient ces pièces de potentiels dégâts importants et très désagréables (moisissures, odeurs, etc.). La VMC est un véritable atout pour la santé des occupants.

La VMC permet de réaliser des économies d’énergie (et ainsi d’argent) en optimisant les flux d’air d’une habitation. Etroitement liée à l’isolation, une VMC moderne réduit grandement les besoins énergétiques. Demandez un devis pour votre projet de ventilation de votre maison.