BBC. Cet acronyme, signifiant Bâtiment Basse Consommation, est une norme qui se répand durablement en France dans le secteur de la construction/rénovation. Pourquoi ce développement soutenu ? Car vivre dans une maison labelisée BBC, c’est la garantie pour ses occupants d’un confort permanent (chaleur en hiver et fraicheur en été) et d’une facture énergétique mimine (100 euros … par an en moyenne !). Alors comment s’y prendre pour bénéficier des performances d’une maison basse consommation ? Définitions, réglementations, étapes et avantages : on vous dit tout.

 

Qu’est-ce qu’une maison basse consommation ?

La norme Bâtiment Basse Consommation a été créée en 2005. Dès l’origine, l’idée est de mettre en œuvre et d’utiliser dans la construction des techniques et des matériaux qui limitent au maximum la consommation d’énergie (chauffage, éclairage, eau chaude, etc.). Mais c’est en 2013 que le développement du label BBC s’est fortement accéléré avec l’entrée en vigueur de la Réglementation Thermique 2012 qui l’a rendu obligatoire pour toutes les constructions neuves.

Concrètement, pour obtenir le titre de maison basse consommation, une maison doit avoir une consommation primaire maximale de 50 kWhep/m²/an (soit 5 000 kWhep/an pour une maison de 100m2) Cette consommation primaire incluant le chauffage, la climatisation, l’eau chaude sanitaire et l’éclairage. La moyenne de consommation d’énergie par m2 des logements français se situant entre 90 (pour un logement non chauffé à l’électricité) et 150 (pour un logement chauffé à l’électricité). Des chiffres qui démontrent les réelles opportunités d’économies d’énergie et d’argent rendues possible grâce au label BBC.

 

Quelles sont les avantages d’une maison basse consommation ?

Une maison basse consommation, comme son nom l’indique, permet évidemment de réduire drastiquement sa consommation énergétique et ainsi ses factures mensuelles. Dépenser moins et vivre mieux, qui s’en priverait ? En plus d’une faible consommation énergétique, une maison basse consommation a un impact très limité sur l’environnement de part ses rejets de gaz à effet de serre qui sont réduits au strict minimum. Dans une société où la prise de conscience écologique est au cœur des préoccupations, la maison basse consommation est une réponse toute trouvée pour concilier quotidien et aspirations.

En termes de bénéfices financiers, les chiffres sont édifiants. La moyenne communément admise pour le coût énergétique annuel d’une maison basse consommation ne dépasse pas 100 euros par an pour une maison de 100m2. Quand on sait que la facture moyenne annuelle des ménages français pour uniquement le chauffage est de 1 700 euros. Simplement 17 fois moins. L’énergie la moins chère est toujours celle que l’on ne consomme pas. Autre avantage pécunier non négligeable, disposer d’une maison basse consommation agit directement sur le patrimoine. En effet, les constructions basse consommation sont très recherchées ce qui augmente mécaniquement leur valeur immobilière. Quelque soit l’objectif ; achat pour résidence principale, achat locatif ou rénovation, la maison basse consommation est une sécurité pour le confort et les finances.

Enfin, faire le choix d’une maison BBC c’est faire le choix de performances parfaitement optimisées. Car si la qualité de l’isolation thermique d’une maison basse consommation est une évidence, celle-ci assure aussi une isolation phonique et une ventilation parfaite. Tout l’intérêt d’un projet global qui inclue dès le départ l’ensemble des composantes de l’isolation.

 

L’isolation globale de la maison : un prérequis pour une performance basse consommation

Pour bénéficier des performances d’une maison basse consommation, il est nécessaire d’agir sur de multiples composantes. En effet, dans une maison, les points de déperditions thermiques sont partout : 30% de la chaleur s’évacue par le toit, 25% par les murs, 10% par le plancher et 10% par les fenêtres par exemple. La première étape pour lancer un projet de maison de basse consommation est de réaliser une étude thermique pour déterminer si et comment l’objectif de consommation va être atteint. Ensuite seulement peut découler la préparation d’un plan d’action complet et adapté. Car oui, améliorer durablement les performances thermiques nécessite plusieurs points d’attention :

  • Performance : réduction maximale de toutes les interactions intérieur/extérieur grâce à une vision globale du projet ;
  • Qualité : utilisation de matériaux isolants éprouvés et/ou de technologies innovantes privilégiant les énergies renouvelables ;
  • Expertise : mise en œuvre par des professionnels certifiés pour garantir des résultats pérennes ;

L’isolation est ainsi LE paramètre clé dans la réussite d’un projet de maison basse consommation.

 

Isoler plus et mieux : pourquoi l’Isolation Thermique par l’Extérieur (ITE) s’impose ?

Pour isoler mieux, sélectionner avec soin sa méthode d’isolation et son matériau isolant est primordial. En ce qui concerne le dispositif d’isolation, c’est l’isolation par l’extérieur qui augmente les performances énergétiques d’une maison, elle est donc plébiscitée. L’ITE fonctionne comme un manteau en enveloppant les parois d’une maison pour les protéger. Elle est ensuite recouverte d’un revêtement extérieur de finition divers et personnalisable.  De part son nature, l’Isolation Thermique par l’Extérieur offre des prestations supérieures aux autres méthodes car elle agit sur l’ensemble des déperditions et des ponts thermiques (finitions, raccords, joints, percements, etc.). Plus coûteuse à l’achat qu’une isolation traditionnelle, l’ITE est rapidement amortie au vu du confort permanent et des économies récurrentes qu’elle procure sur le long terme.

Au niveau des matériaux isolants, c’est le polystyrène expansé (PSE) qui offre le meilleur rapport qualité/prix actuellement sur le marché. En effet, ce produit garantit une performance isolante élevée sans pour autant être encombrant. Très léger (composition de 98% d’air), le polystyrène expansé a une forte résistance aux chocs et à l’eau, des atouts indispensables pour protéger une maison durablement des aléas extérieurs.

 

Rénover ma maison pour être BBC : c’est possible ?

Si les maisons basse consommation sont aujourd’hui pour la plupart des constructions neuves, il est tout à fait possible d’avoir le label BBC suite à une rénovation. Il est même pertinent de se fixer cet objectif dès lors qu’on se lance dans un projet de rénovation afin d’en optimiser les coûts. Pour qu’un logement ancien puisse disposer du label BBC, plusieurs critères sont à respecter (en sus du critère générique de consommation énergétique inférieure à 50 kWh/m2/an) : fuites d’air de la maison réduites à 0,6m3, réseau électrique révisé, alimentation en énergies renouvelables favorisée et ventilation optimisée. Des améliorations notables qui en valent la chandelle au vu des bénéfices potentiels.

 

Basse consommation, passive, BEPOS : quel choix pour ma maison ?

Au quotidien, il n’est pas rare d’entendre parler de maison passive au même titre que de maison basse consommation. Des différences existent pourtant. La principale étant que la maison BBC s’appuie sur des techniques et des matériaux durables dans son objectif de performance tandis que la maison passive n’a pas d’ambition écologique obligatoire. Face à l’engouement des ménages français pour ces nouvelles constructions intelligentes et les objectifs toujours plus élevés en matière de développement durable, le gouvernement a mis en place en 2020 une nouvelle réforme encore plus engageante. C’est la maison BEPOS : une maison à énergie positive. Ici, il n’est plus question pour la maison de consommer très peu d’énergie, mais bel et bien d’en produire et même plus que nécessaire ! Un cran de plus vers une gestion énergétique intelligente.

 

Vous êtes intéressé par le label basse consommation ? Vous souhaitez obtenir des conseils et/ou des informationspour votre projet d’isolation ?

Nos experts ISOLATION by TRYBA sont à votre disposition. Prenez contact avec l’agence de votre région dès à présent.  

Besoin d’aide pour votre projet d'isolation ?

Contactez-nous pour discuter de votre projet d’isolation et pour un devis personnalisé gratuit et sans engagement.