À la maison, il vous arrive un peu trop souvent d’être dérangé par les bruits extérieurs ? L’isolation phonique des murs est probablement défaillante. Qu’elles proviennent d’un trafic intense à proximité ou simplement des voisins, toutes les nuisances sonores peuvent être supprimées. Si votre quotidien devient chaque jour plus désagréable, il est temps de mettre en place un plan d’action pour vous offrir des journées calmes et sereines. Bonne nouvelle : des solutions existent pour améliorer rapidement et efficacement la performance phonique d’une maison. On vous les détaille. 

 

L’isolation phonique des murs, qu’est-ce que c’est ? 

L’isolation phonique (ou acoustique) est le procédé d’isolation qui permet de protéger des bruits extérieurs. Elle est différente de la correction acoustique qui elle, bien qu’aussi importante pour le confort des occupants, joue un rôle de correction sur les sons internes (réverbération, écho, etc.). De manière terre à terre, l’objectif ultime d’une bonne isolation phonique des murs est d’empêcher les bruits d’entrer et de se déplacer.  

Si en matière de logements neufs la Nouvelle Réglementation Acoustique (NRA) de 1999 a imposé le seuil à ne pas dépasser entre 30 et 58 décibels en fonction des constructions, il n’existe aucune obligation de performance acoustique dans les cas de rénovation. Il n’empêche que pour l’analyse des nuisances sonores, il existe une échelle officielle pour identifier chaque situation. En dessous de 40, votre maison est au calme et uniquement impactée par des bruits légers. Jusqu’à 60 décibels, le bruit est correct mais peu devenir gênant la nuit. De 60 à 80 décibels, une maison devient difficile à vivre et au-dessus, c’est tout bonnement insupportable et dangereux pour la santé sur le long terme. Faites un test avec un professionnel, car connaître la performance de votre isolation phonique actuelle est primordial afin de mettre un plan d’actions adapté au niveau de vos murs extérieurs et ainsi corriger le tir.  

 

L’isolation phonique des murs : une des clés de la maîtrise du son 

Le confort phonique est un sujet complexe car il est impacté par plusieurs éléments subjectifs comme le comportement des voisins ou la sensibilité personnelle. Toutefois bonne nouvelle, un des paramètres les plus impactant est tangible : c’est la qualité de l’isolation des murs extérieurs. En cas de nuisances sonores le diagnostic est souvent très simple, l’isolation des murs extérieurs est inexistante ou inefficace. Premiers remparts vis-à-vis des éléments extérieurs, les murs sont clés dans la maîtrise des sons et la performance phonique d’une maison.  

Mais ce n’est pas tout. En plus d’agir sur l’isolation des murs, d’autres éléments peuvent être améliorés pour mieux maitriser la gestion des bruits et s’assurer un quotidien confortable. On peut citer : le vitrage des menuiseries (notamment les fenêtres), les coffres de volets roulants et plus globalement toutes les entrées d’air et particulièrement leur jointureLa qualité des matériaux utilisés étant tout aussi importante pour améliorer durablement l’isolation phonique. Ceci étant dit, il devient évident que pour structurer et pérenniser la performance phonique de sa maison cela passe par une amélioration globale de l’isolation.  

 

L’intérêt de l’isolation par l’extérieur sur l’isolation phonique des murs

Si les bénéfices de l’isolation par l’extérieur sont connus et reconnus sur la performance thermique, ils le sont moins sur la performance acoustique. Et pourtant, les faits sont là : l’isolation phonique est étroitement liée à l’isolation thermique. En effet, les nuisances sonores provenant de l’extérieur doivent être supprimées de manière continue. Le son doit être stoppé par une barrière ininterrompue, agissant sur l’ensemble des points de déperditions d’une maison. Exactement ce que l’isolation par l’extérieur permet efficacement. L’Isolation Thermique par l’Extérieur (ITE) va protéger d’un coup d’un seul tous les endroits stratégiques par lesquels pourraient transiter les nuisancesIl est toutefois important d’être bien conscient que l’isolation par l’extérieur n’est pas une solution miraculeuse et doit être accompagnée d’une réflexion globale.  

Pour s’avérer efficiente, l’isolation phonique doit être considérée de façon globale, et ce dès la construction si possible. Une attention particulière doit être portée aux différents matériaux choisis pour s’assurer du gain en termes de qualité sonore. Pour ce faire, être accompagné d’un professionnel de l’isolation certifié RGE est une sécurité. Il saura mener chaque projet en fonction des besoins et des spécificités de chaque maison. Le professionnel est en général aussi conseiller sur la sélection d’un isolant efficace, notamment ceux qui permettent d’agir simultanément sur le thermique et l’acoustique (polyuréthane, polystyrène expansé, etc.). 

 

Vous souhaitez obtenir des conseils et/ou des informations sur l’isolation phonique ?

Nos experts ISOLATION by TRYBA sont à votre disposition. Prenez contact avec l’agence de votre région dès à présent.  

Besoin d’aide pour votre projet d'isolation ?

Contactez-nous pour discuter de votre projet d’isolation et pour un devis personnalisé gratuit et sans engagement.